Category Archives: Lois et Régles Musulmanes

Les femmes et la visite des cimetières

Bissmilahh errahman erahim,
j’aborde un sujet très important pour les familles, surtout pour les femmes jeunes et moins jeunes. Il s’agit de savoir si elles ont l’autorisation d’accéder à un cimetière afin de faire leurs adieux aux défunts, que la miséricorde soit sur eux.
Ce sujet fait polémique malgré le fait qu’il soit sans nuance.

“L’agonie de la mort fait apparaître la vérité: Voilà ce dont tu t’écartais (19) Et l’on soufflera dans la Trompe: Voilà le jour du Serment (20) Alors chaque âme viendra accompagnée d’un conducteur et d’un témoin (21) Tu restais indifférent à cela. Et bien, Nous ôtons ton voile; ta vue est perçante aujourd’hui (22)    

Sourate 50 (Qaf)

La confession d’Hanafi a conclu qu’il était plus juste d’autoriser aux femmes de visiter les cimetières comme les hommes, et ce, en se fiant à la parole du Prophète, que la paix et le salut soient sur lui, qui stipule :

«Je vous ai interdit de visiter les cimetières par le passé, mais à présent je vous autorise le contraire, puisque cela sert de rappel»

Selon les paroles rapportées par l’Imam Mouslim et par Bouraida, l’Imam Al Khair Alramli a dit :

«Si c’est pour revivre le chagrin et puis atteignant un stade impulsif, la femme entre dans tous ses états, ceci est interdit par l’Islam. Par contre, si c’est simplement pour visiter et prier pour le défunt, et que cela serve de rappel comme quoi tous nous subirons le même sort, dans ce cas-là, l’Islam ne l’interdit pas»

De plus, les paroles de l’Iman Ahmad, rapportées par Ibn Kodama vont dans le même sens à savoir que l’Islam l’autorise. Et cela est aussi déclaré par les chafihites, paroles rapportées par l’Imam Al Riouani dans son ouvrage Al Bahre, qu’il a confirmées également. Ainsi, les femmes peuvent s’y rendre, tant que cela n’engendre pas un désordre émotionnel entraînant des débordements.
Tel qu’il a été dit par l’Imam Al Majmouh Nawawi, ainsi que ce qui est prôné dans notre religion par la plupart de savants, mais pas tous, la visite des femmes au cimetière n’est pas prohibée. Par le fait même, la femme du Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) Aicha s’est rendue au cimetière pour visiter son frère Abderahman fils d’Aboubakare. Un individu lui a demandé si le Prophète (que la paix et le salut soit sur lui) avait interdit le cimetière aux femmes. Elle lui a répondu que c’était avant et qu’à présent, il ordonnait de le faire. Ce hadit a été confirmé par l’Imam Al Rehaki et Al Bani dans Irouae.
Selon un hadith d’Aicha, rapporté par Mouslim, elle aurait demandé au Prophète (que la paix et le salut soient sur lui)

« Quelles paroles prononcées lors de ma visite au cimetière »? Il a répondu : «Dit : Paix sur les habitants du cimetière, sur le croyant et musulman, et miséricorde sur les gens déjà là et ceux à venir».

L’Islam n’interdit pas pour le simple fait d’interdire, mais il privilégie l’intérêt social à celui individuel, sans toutefois négliger ce dernier.

Imam et chercheur islamique Faical Bensaid

En passant

Avis juridique (islamique) concernant les cimetières mixtes

Je me permettrais maintenant de donner les avis juridiques et religieux quant à l’acceptation de ce cimetière (carré musulman au cimetière Magnus Poirier de Laval) par les musulmans. Je tiens à vous préciser brièvement l’opinion de la jurisprudence islamique sur cette question.

Tous les musulmans savent que les juristes (en islam) qui ne sont autres que les savants de la sharia(1) musulmane (loi islamique ou droit islamique) se sont mis d’accord sur le fait que les fetwas(2) et les avis juridiques sont en perpétuel changement dans le temps et dans l’espace. Cela est dû au fait que la religion musulmane est venue spécialement afin de simplifier leurs vie et surtout de la rendre agréable et de ne pas créer un frein entre celle-ci et la pratique quotidienne de leur foi, en plus du fait de leur éviter le moindre problème avec eux-mêmes ou les autres et qui devra leur ramener que du bien dans leur vie de tous les jours et leur vie spirituelle.

Certains s’opposeront au fait d’inhumer des musulmans dans une partie de terre se trouvant dans un cimetière commun, mais Chaque religion a son propre territoire indépendant . Bien que chacun est libre d’avoir son opinion à ce sujet, pour ma part je ne vois aucune raison logique qui pourrait expliquer cette position, car ne sommes nous pas dans un pays où la majorité de sa population est non musulmane !

Quelle différence y aurait-il si nous pouvions bénéficier d’un cimetière indépendant si seulement un mur ou une clôture le sépare d’un autre cimetière non musulman. Je crois sincèrement que dans ce genre de situation, il faudrait faire preuve d’un minimum de bon sens. Dieu ne nous a-t-il pas dotés de raison afin que nous puissions l’utiliser. Alors ayons un esprit d’analyse et faisons des choix rationnels.

Suite à tout cela, je ne vais en aucun cas changer aucune fetwa ou avis juridique, et j’invite tous les musulmans à bien étudier et à bien comprendre cette affaire et surtout à respecter les nombreux avis juridiques, loin de tout extrémisme quant aux traditions et coutumes, et je vais, dans ce qui suit, vous présenter les explications juridiques selon le droit musulman sur un sujet bien précis. En effet, la communauté musulmane est d’accord sur le fait qu’il y a deux sources principales quant aux décisions et aux jugements en islam, et qui sont sans aucun doute que le Coran et la Sunna(3) du prophète Mohamed (que la paix et le salut soient sur lui). En effet selon ces deux grandes législation, il n’y a aucune preuve quant à l’interdiction d’enterrer les musulmans dans un pays qui n’en est pas un. Et la meilleure preuve quand à la véracité de cette information est que : un compagnon du prophète Mohamed (que la paix et le salut soient sur lui) ABA AYOUB AL-ANSSARI a été lui -même enterré à Constantinople. De plus l’illustre imam AL- SARKHASSI a dit :

Le but de la Sharia n’est pas de remettre en cause la connaissance des gens tant que celle-ci (la connaissance) ne contredise pas ce qui a été reconnu par l’ensemble de la communauté selon les préceptes islamiques.

De plus, tous les théologiens musulmans se sont mis d’accord sur le fait qu’il n’y a aucune preuve que le prophète a obligé ses compagnons ou leur a même insinué qu’ils devaient transporter les dépouilles des leurs si cela était arrivé sur une terre non-musulmane, afin de les enterrer dans un pays musulman. Par conséquent, si on se base sur ces faits et preuves irrévocables, nous sommes donc obligés de nous y conformer et surtout de ne pas essayer de les changer par des paroles humaines quels que soit leur niveaux scientifiques. Dans le cas où certains chercheraient à apporter des améliorations à ce qui existe déjà dans le Coran et la Sunna, nous ne pouvons que leur demander, de nous montrer les sources sur lesquelles ils se sont basés afin d’apporter ces modifications et, ou ces améliorations. De ce fait, s’il y a des gens qui viennent dire que c’est illicite (HARAM) ou que c’est déconseillé d’enterrer des musulmans sur une terre non-musulmane ou bien sur une terre qui leur appartient mais qui se situe devant ou à l’intérieur de cimetières chrétiens, alors moi, je leur dit : cela est votre avis et le résultat de votre recherche et de votre travail, je ne peux pas le juger ou le démentir malgré la faiblesse de vos arguments aussi bien sur le plan de la jurisprudence islamique que le bon sens que nous dicte notre intelligence. Par contre je vous invite à respecter la preuve basée sur les enseignements de notre prophète Mohamed (que la paix et le salut soient sur lui). Je demande donc à tous les musulmans qui essayent de nous intimider ou qui veulent se montrer plus intelligents que les autres et cela parmi toutes les différentes factions existantes en Islam à respecter les preuves que nous apportons. Je me permets de répéter encore une fois et en toute simplicité et modestie que si vous n’êtes pas d’accord avec l’avis que j’ai donné, alors ne le suivez pas et faites ce qui vous semble le plus juste. Mais si vous êtes sûr que c’est illicite (HARAM) d’enterrer un musulman au Canada ou sur n’importe quelle terre indépendante et spécialement aménagée pour eux à l’intérieur d’un cimetière déjà existant, alors pourquoi êtes-vous venus au Canada pour y vivre, pour profiter de sa liberté, de son aide financière, sociale, médicale et scientifique ? Je vous rappelle que l’Islam interdit toute exploitation sous n’importe quelle forme ou moyens. Alors comment une personne peut-elle accepter de bénéficier de tous ces privilèges alors qu’elle vit au Québec ou dans n’importe quelle ville au Canada, mais quand elle meurt sur cette terre qui l’a accueilli, logé et nourrit, elle dise non, moi je ne veux aucunement être enterré sur cette même terre parce que les gens qui y habitent ne sont pas musulmans.

Nous savons tous pertinemment que le chrétien n’est enterré que sur une surface qui contient des tombes chrétiennes, de même pour le juif et bien sûr le musulman, et cela est aussi valable pour toutes les autres religions. La vérité est que la majorité des musulmans ne s’opposent même pas à ce qu’ils soient enterrés au Québec ou dans n’importe quel endroit en occident, pour peu qu’ils soient sûrs que cela se fasse selon les rituels et les traditions musulmanes. La seule chose qui puisse poser problème est l’endroit où ils seront enterrés : est-ce un endroit uniquement pour les musulmans ou bien y aura-t-il des personnes d’autres religions, et surtout est- ce que cet endroit-là, ils vont le posséder pour l’éternité? Comme c’est le cas dans les pays musulmans, de plus ces mêmes questionnements ont lieu aussi dans les pays musulmans.

Là je veux insister sur une chose très importante, à savoir qu’un problème ne peut en aucun cas être résolu par la violence verbale ou physique, ni par quelque extrémisme, la seule solution ne pourra venir qu’à travers les lois existantes qu’elles soient divines ou humaines. Avant de terminer, je tiens à insister sur le fait que je vous ai informé d’un avis religieux quant à cette problématique. Quant au côté logique et scientifique que l’islam nous demande de suivre, je vous dis ce qui suit: La garantie qu’un cimetière musulman qui se trouve dans un espace à coté ou à l’intérieur d’un autre chrétien, soit protégé et respecté comme cela devrait l’être pour n’importe quel lieu de ce genre présente la plus grande probabilité que celle qui serait le cas pour un cimetière musulman complètement indépendant des autres, qui pourrait se voir transformer ou simplement disparaître complètement après 99 ans, alors qu’il pourrait bien trouver un autre acquéreur qui le transformerait en une usine , ou tout simplement en une autre infrastructure qui viendrait en contradiction totale avec les lois et préceptes islamiques. Dans ce cas, Je vous laisse donner libre cours à votre imagination pour voir ce que serait de telles endroits qu’on veut sacrés pour nous. Sans oublier que ce serait peut-être la tombe de l’un de nous ou celle d’un de ses proches, et ce n’est qu’à ce moment que l’on comprendra la portée d’une telle décision.

En conclusion, il est clair que nos cimetières doivent impérativement être gérés par des institutions fortes qui nous assurent leur entretien et leur maintien dans l’état où toute personne qui se respecte voudrait qu’il soit.

Que Dieu nous guide et nous approuve dans ce qu’il aime et ce qu’il veut pour nous, et nous implorons son aide pour fournir et donner tout le bien à tous les nécessiteux en incluant l’humanité toute entière. Je vous remercie pour votre attention, et veuillez accepter tout mon respect et ma reconnaissance.

 

1- sharia : La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, Le niveau, l’intensité et l’étendue du pouvoir normatif de la charia varient considérablement sur les plans historiques et géographiques

 2- fetwa: Dans la religion islamique, consultation juridique donnée par une autorité religieuse à propos d’un cas douteux ou d’une question nouvelle ; décision ou décret qui en résulte.

 3- Sunna : Ensemble des paroles du Prophète, de ses actions et de ses jugements, tels qu’ils sont fixés dans les hadiths (paroles et actes du prophète)

 

Wissam Eltom

Imam et spécialiste des sciences du Saint Coran et en études islamiques

En passant

est-il permit de faire plusieurs fois la salat el janaza?

 ? Est-il permit de faire plusieurs fois la salat el janaza

هل يجوز تكرار صلاة الجنازة على الميت :
قال شيخ الاسلام في الفتاوى ج23 ص 387 مانصه :
وأما اذا صلى هو على الجنازة ، ثم صلى عليها غيره : فهل له ان يعيدها مع الطائفة الثانية ؟ فيه وجهان في مذهب أحمد ، قيل : لايعيدها ، قالوا : لأن الثانية نفل ، وصلاة الجنازة لا يتنفل بها . وقيل : بل يعيدها ، وهو الصحيح ، فان النبي صل الله عليه وسلم لما صل على قبر منبود صلى معه من كان صلى عليها اولا ، وإعادة صلاة الجنازة من جنس اعادة الفريضة ، فتشرع حيث شرعها الله ورسوله صل الله عليه وسلم ، وعلى هذا : فهل يؤم على الجنازة مرتين ؟ على روايتين ، والصحيح ان له ذلك . والله اعلم . أ.هـ
سُئل سماحة الشيخ عبدالعزيز بن باز رحمه الله تعالى السؤال التالي :
السؤال :
سماحة الشيخ / بعض الناس يصلي على الجنازة أكثر من مرة ، يعني يصلي عليها في المسجد ، فإذا وضعت في المقبرة صلى عليها مرة أخرى مع من لم يصل ، فإذا صلوا عليها بعد الدفن صلى مع من لم يصل ، فهل هذا مشروع ؟.
فأجاب رحمه الله تعالى :
( لا نعلم بذلك بأسا ، فإذا حضر الجنازة وصلى عليها مع الجماعة ، ثم حضر الجماعة فصلى معهم عليها في المقبرة أو بعد الدفن أو في أي مكان آخر فلا حرج في ذلك إن شاء الله ، ولا بأس به ، هذا مزيد من الخير ) أ.هـ
وكثير من العلماء أجازوا الصلاة لأكثر من مرة وبالأخص في بلد الوفاة ثم كان بلد الدفن ليس نفسه بلد الوفاة .
واسأل الله لي ولكم الفائدة لما نقلت لكم من سنن وعلم الجنائز مختصرا فهو كذلك علم جليل فاسأل الله الرحمة والمغفرة وان يتمم الله نور كل فقد من أسرته وان يؤلف الله بين المسلمين .

فيصل بن سعيد
إمام و مفكر و باحث إسلامي

.