Les femmes et la visite des cimetières

Bissmilahh errahman erahim,
j’aborde un sujet très important pour les familles, surtout pour les femmes jeunes et moins jeunes. Il s’agit de savoir si elles ont l’autorisation d’accéder à un cimetière afin de faire leurs adieux aux défunts, que la miséricorde soit sur eux.
Ce sujet fait polémique malgré le fait qu’il soit sans nuance.

“L’agonie de la mort fait apparaître la vérité: Voilà ce dont tu t’écartais (19) Et l’on soufflera dans la Trompe: Voilà le jour du Serment (20) Alors chaque âme viendra accompagnée d’un conducteur et d’un témoin (21) Tu restais indifférent à cela. Et bien, Nous ôtons ton voile; ta vue est perçante aujourd’hui (22)    

Sourate 50 (Qaf)

La confession d’Hanafi a conclu qu’il était plus juste d’autoriser aux femmes de visiter les cimetières comme les hommes, et ce, en se fiant à la parole du Prophète, que la paix et le salut soient sur lui, qui stipule :

«Je vous ai interdit de visiter les cimetières par le passé, mais à présent je vous autorise le contraire, puisque cela sert de rappel»

Selon les paroles rapportées par l’Imam Mouslim et par Bouraida, l’Imam Al Khair Alramli a dit :

«Si c’est pour revivre le chagrin et puis atteignant un stade impulsif, la femme entre dans tous ses états, ceci est interdit par l’Islam. Par contre, si c’est simplement pour visiter et prier pour le défunt, et que cela serve de rappel comme quoi tous nous subirons le même sort, dans ce cas-là, l’Islam ne l’interdit pas»

De plus, les paroles de l’Iman Ahmad, rapportées par Ibn Kodama vont dans le même sens à savoir que l’Islam l’autorise. Et cela est aussi déclaré par les chafihites, paroles rapportées par l’Imam Al Riouani dans son ouvrage Al Bahre, qu’il a confirmées également. Ainsi, les femmes peuvent s’y rendre, tant que cela n’engendre pas un désordre émotionnel entraînant des débordements.
Tel qu’il a été dit par l’Imam Al Majmouh Nawawi, ainsi que ce qui est prôné dans notre religion par la plupart de savants, mais pas tous, la visite des femmes au cimetière n’est pas prohibée. Par le fait même, la femme du Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) Aicha s’est rendue au cimetière pour visiter son frère Abderahman fils d’Aboubakare. Un individu lui a demandé si le Prophète (que la paix et le salut soit sur lui) avait interdit le cimetière aux femmes. Elle lui a répondu que c’était avant et qu’à présent, il ordonnait de le faire. Ce hadit a été confirmé par l’Imam Al Rehaki et Al Bani dans Irouae.
Selon un hadith d’Aicha, rapporté par Mouslim, elle aurait demandé au Prophète (que la paix et le salut soient sur lui)

« Quelles paroles prononcées lors de ma visite au cimetière »? Il a répondu : «Dit : Paix sur les habitants du cimetière, sur le croyant et musulman, et miséricorde sur les gens déjà là et ceux à venir».

L’Islam n’interdit pas pour le simple fait d’interdire, mais il privilégie l’intérêt social à celui individuel, sans toutefois négliger ce dernier.

Imam et chercheur islamique Faical Bensaid

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *